3.3 Pour qui ?

L'orthodontie s'adresse aussi bien aux enfants, aux adolescents qu'aux adultes.

3.3.1 Pour les enfants (6-12 ans)

3.3.1 Pour les enfants (6-12 ans)

Des traitements précoces sont nécessaires chez le jeune enfant dès 7 ans dans les cas suivants :

  • Succion du pouce, d’un doigt ou d’une tétine : cette habitude néfaste provoque une déformation du palais et projette les dents en avant entraînant un risque de fracture des incisives supérieures en cas de choc.

  • Interposition de la langue lors de la déglutition : cette "parafonction" est responsable de béance. L’orthodontiste peut compléter son traitement en associant des séances d’orthophonie.

  • Anomalies du développement des mâchoires : l'enfant est en phase de croissance et les relations entre les mâchoires peuvent être améliorées.

  • Inversé d’articulé : les dents supérieures doivent circonscrire les dents inférieures (telle une boîte et son couvercle).

Il est important de détecter dès le plus jeune âge ces anomalies qui provoquent des déséquilibres avec des répercutions plus ou moins sévères sur la croissance et sur l’équilibre de la sphère orofaciale.

3.3.2 Pour les adolescents

3.3.2 Pour les adolescents

A partir de l’âge de 11 ans, lorsque les dents définitives ont évolué sur l’arcade dentaire, le traitement orthodontique va permettre l’alignement définitif des dents.

Les dents ont leur taille définitive lors de la venue sur l’arcade alors que les mâchoires n’ont pas terminé leur croissance ; la forme des arcades dentaires peut être modifiée de même que le décalage des mâchoires en utilisant la croissance.

Lorsque le praticien constatera un manque de place très sévère, il choisira d’extraire certaines dents définitives afin d’obtenir les millimètres nécessaires pour réaligner les dents en rotation ou en malposition.

3.3.3 Pour les adultes

3.3.3 Pour les adultes

Il y a principalement trois groupes de patients :

  • Les patients qui se sont adressés par leur chirurgien-dentiste habituel pour des problèmes esthétiques, des problèmes de gencives ou pour remplacer des dents absentes. Ce dernier les oriente chez un orthodontiste. Un traitement orthodontique réalisé préalablement permettra d'aligner les dents en malpositions, et leur dentiste sera alors en mesure de réaliser les travaux prothétiques dans les meilleures conditions cliniques; le but étant d'obtenir un résultat plus esthétique, plus stable et plus fonctionnel.

  •  Les patients qui n'ont pas eu la possibilité d'être traités durant leur adolescence. Leur motivation est essentiellement esthétique mais parfois ils souhaitent retrouver un articulé dentaire normal pour une meilleure mastication.

  • Les patients qui ont consulté un chirurgien maxillo-facial pour des changements esthétiques de l'étage inférieur de la face. La modification de leur profil passe par une chirurgie des mâchoires mais au préalable, les dents doivent être alignées pour que les mâchoires soient déplacées de manière précise et stable.

Contact

docteur olivier guedj chirurgien dentiste
Diplôme universitaire d’orthodontie pédiatrique
Université paris VI, pierre et marie curie
A  21 avenue du Bel Air, 75012 Paris
T  01 43 73 00 01